L'amarante est une plante qui fait pas mal de bruit ces temps-ci. Utilisée jadis par les indiens d'Amériques, ses feuilles comestibles peuvent être préparées telles que des feuilles d'épinards. Elle est aujourd'hui considérée comme une mauvaise herbe au milieu des gigantesques "cultures agricoles" aux Etats-Unis. Cette plante apparaît désormais comme une limite à la folie des cultures conventionnelles car elle a su s'adapter au roundup, l'herbicide phare du groupe industriel Monsanto.

Au milieu de milliers d'hectares de cultures roundup ready, elle s'impose alors, fleurissante et plus forte que jamais aux côtés des sojas, blés et maïs génétiquement modifiés. Les agriculteurs industriels ont d'abord tenté de l'éradiquer, mais les quantités abondantes d'herbicides qu'ils ont déversés n'ont fait que renforcer cette plante et favoriser sa prolifération. Maintenant, face à leur impuissance, ils laissent hectares après hectares les cultures envahies à l'abandon.

amarante


Je suis extrêmement reconnaissant envers la Terre d'avoir su lutter contre ses agresseurs mais bien que cet évènement me redonne un peu d'espoir j'ai bien du mal à être réellement optimiste. Je vois 3 possibilités d'évolutions :


-Les cultures envahies seront délaissées ou transformées en d'autres territoires industriels (ex : élevage intensif), puis elles seront replantées sur d'autres territoires en suivant le modèle d'activité actuel, qui pourtant leur fait défaut. (Aujourd'hui des investisseurs américains, indiens, chinois,... ont déjà acheté des centaines de milliers d'hectares en Afrique).

-Monsanto développera de nouveaux plants OGM en combinaison de nouveaux produits chimiques afin d'assurer une monoculture.

-L'erreur sera reconnue par chacun et l'on reviendra à une manière de cultiver qui prendra en compte la terre et la respectera.

 

Je suis intimement persuadé que la deuxième solution sera adoptée (en complément de la 1ere). Alors, Monsanto annoncera tel un sauveur les futurs produits miracles qui seront vendus et imposés à tous les cultivateurs. Leur méthode fonctionnera pour un temps fini, les problèmes écologiques liés s'intensifieront tout autant que leurs profits pécuniers.

 

OGM-dangereux

Les fous m'attristent; pour nourrir des bovins, on produit des céréales modifiées, sur lesquelles on ajoute pesticides, herbicides, insecticides, fongicides, qu'une fois tous ce mélange descendu dans l'eau, elle deviendra imbuvable, alors on construit des usines de retraitement des eaux et de dépollution mais cette eau au goût de javel n'en reste pas moins malsaine donc on traite les maladies qui surviennent avec des médicaments, puis d'autres médicaments qui compenseront les effets secondaires des premiers.

Alors que pour briser la spirale il suffirait d'être humaniste dès le départ. Cet engrenage du malheur est présent dans l'ensemble des processus d'industrialisation de la nature (textile, cultures, élevages, médecine,...).

La richesse ne se compte pas en dollars, la croissance infinie exploitant des ressources finies ne peut pas être un modèle viable. Par qui cette évidence ne peut-elle pas être comprise?! Apparement par bien des gens...

Harten