Au départ d’un malaise ressentis depuis l’âge de raison, qui fût extrêmement difficile de cibler ou de nommer, le temps m’a fait apparaitre que beaucoup le ressentaient, et tentaient de le matérialiser afin d’espérer vivre paisiblement : mauvaises politiques, égocentrisme, course aux croissances technologiques et financières, pollutions,…

Face aux constats individuels d’un mal-être général, j’ai pu observer deux type de personnes : ceux qui décidèrent de combattre et de s’opposer à ce qu’ils avaient identifié comme étant visiblement le problème, et ceux qui malgré tout préférèrent leur confort actuel en acceptant celui-ci comme immuable.

 

Vous aurez certainement saisi, amis lecteurs que pour ma part, il m’est totalement impensable d’accepter une situation qui pourrait me rendre malheureux parcequ’en contre parti celle-ci m’aurait permis de m’inscrire dans ma société actuelle, son confort, ses idées, et sa bienséance.

 

Vous découvrirez ici, mes différentes réflexions et le cheminement qui m’amènera vers ma plénitude personnelle. Je souhaite par cet outil ouvert du blog, apporter chez vous des pistes d’analyses pour vos choix de vie ainsi que des discussions amorcées par vos commentaires que je souhaite nombreux.

Je vous invite dans ma campagne de retour aux campagnes.

 

A très vite.